dimanche 12 mai 2013

Le questionnaire médical de l'Hippopotable

Vous êtes inquiets pour votre santé physique, psychique ou morale ? 
Vous avez sans doute raison. Et pourquoi pas, après tout : une bonne maladie peut-être un sujet de conversation passionnant et un moyen légalement inattaquable de ne pas en foutre une ramée.

Le seul fait que vous soyez en train de consulter ce blogue indique que vous avez probablement besoin d’un internement préventif, voire d’une post-cure, ou même d’une post-cure préventive.




 Pour savoir de quelle pathologie vous souffrez exactement, répondez avec négligence à ce questionnaire :


1- Dans combien de temps aurez-vous définitivement oublié cet article et son auteur ?
2- Citez un nom de Colley femelle qui puisse être qualifié de « Canis Fidelis »
3- A quelle fréquence une nonne doit-elle changer de confesseur ?
4- Comment doit-on consommer les céphalopodes ?
5- Que transportait le sous-marin nazi U-Boot 788, disparu le 17 aout 1945 au large des Açores ?
6- Que faire un samedi soir à Pau ?
7- Comment combattre l’ennui ?
8- Que prévoir pour un voyage en train Bouchain-Mauléon ?
9- A quel moment dire à votre conjoint que son haleine est chargée ?
10- Combien de temps encore allez-vous supporter ce questionnaire inepte ?
11- A quel âge le chaton est il au summum de son charme ?
12- Quelle quantité de stupéfiants trouve-t-on en moyenne au domicile des aides-comptables venant de prendre leur retraite ?
13- Quelle est la probabilité qu’une femme ne comprenne pas la différence entre «  cent »  et «  quatre-vingt douze »  ?
14- Combien de temps dansent les petites marmottes dans la verte prairie ?
15- Et les pangolins, au fait, que deviennent-ils ?
16 - Que ressentez-vous à l’issue de ce test ?

C’est fini ? Lisez maintenant les réponses


Résultats : 
Comptez le nombre de a), de b), de c) dans le tableau ci dessus.

Et ne vous préoccupez pas de cette histoire de « page 15 » qui n’est pas vos oignons.

Vous trouvez 5 a), 3 b),7 c)  et 1 d) : 
Vous êtes désespérant de rigueur (bravo pour le d qui n’est pas facile à débusquer). Mais on ne saurait diagnostiquer de grave problème de cécité ou de numéropathologie dans votre cas. Par précaution, avalez tous les neuroleptiques à votre portée.

Vous trouvez une autre combinaison de a), b) et c) et d) : 
Vous êtes probablement un voyant, un médium, voire un auriculaire, capable de vous connecter à d’autres champs de réalité que ce blog. Ou bien vous n’avez pas bien compris la consigne. A tout hasard, envoyez nous un chèque de 500 NF.


Vous avez mal au ventre et l’haleine chargée :




Vous trouvez un canard : 
Vous avez un niveau supérieur de conscience, ou une sévère cuite. Dans les deux cas, cela semble amusant.

(réclame)







5 commentaires:

François a dit…

Oui, au fait, que deviennent les pangolins ?

Paul Martin a dit…

Il ont tendance à perdre leurs écailles, je diagnostique un pangopathie squamide, probablement liée à l’abus d’alcool et de café.

Le Moine bleu a dit…

Je ne comprends pas la différence entre cent et quatre-vingt et un. Suis-je une femme ? Est-ce grave ?

Ysabeau a dit…

que fait la nonne de son confesseur après sa grossesse ? Cela reste bien mystérieux, les pangolins aussi.

Danny a dit…

Vraiment trop forts ces nazis, même le sous-marin allemand U-Boot 788 en était un... Où va-t-on ?
La Cox' était-elle nazie elle aussi ? Les afficionados du merveilleux engin s'interrogent avec effarement, j'avoue que les bras m'en tombent.
Les costumes Hugo Boss, si bien coupés, l'étaient sans doute aussi un peu... c'est ce que dit la rumeur... etc, etc...
Vraiment trop forts... on nous cache tout, on nous dit rien...