samedi 5 avril 2008

L'avenir du revêtement mural

Vous le savez, ou tout au moins vous avez pu le deviner si vous consultez régulièrement ce blogue : notre équipe est passionnée par la décoration d'intérieur.

Nous sommes tous ici (1) persuadés que l'une des clés du succès, professionnel et matrimonial, se trouve dans l'harmonie du décor dans lequel évoluent les travailleurs et les membres du foyer.

Nous avons d'ailleurs mis ce principe en application avec succès dans nos propres locaux, comme en témoignent ces quelques documents :

Le bureau standard de nos collaborateurs. Information, détente, culture et dépendance au tabac sont réunis en une harmonieuse synthèse. Au mur : un Vénilia "imitation palissandre" qui concilie chaleur et prestige.



Notre salle de détente. Au programme : les plus grands classiques de la polka, de l'opérette et même plusieurs 30 centimètres de "Rock'n Roll" (G. Bécaud, Les Compagnons de la Chanson). Au mur : un revêtement 50% Dacron, 50% amiante, à la fois esthétique et ignifugé.


Tout cela est fort bien. Mais l'Hippopotable a l'excellence pour ambition et "toujours mieux" pour devise !
Afin de garder toujours une longueur d'avance sur nos concurrents, notre département "Recherche et développement" travaille donc déjà sur les revêtements muraux de l'an 2000.

C'est ainsi que nous sommes heureux de vous présenter trois prototypes qui deviendront à coup sûr des "must" dans les décennies à venir.

1- Le revêtement 100% fourrure



La fourrure : chaleureuse, de bon goût, hors de prix. Autant de raisons d'en revêtir les murs de votre garçonnière.

Les murs de fourrure vous confèreront un petit côté "trappeur". A vous la chasse... aux conquêtes féminines ! Idéal donc pour le play-boy de demain.



2- Le revêtement 100% plumes


Douceur, légereté, plumage : trois raisons d'opter pour des "murs de duvet" dans votre nid familial.

La chaleur du mur de duvet permettra l'abandon des vêtements, devenus superflus dans un monde aussi douillet qu'un derrière de canard. Papa en slip, maman en déshabille, bébé en pleurs : quel charmant tableau !

Un seul obstacle s'oppose actuellement à la généralisation de ce revêtement : la faible adhérence du duvet. Et aussi les allergies dont il est souvent la cause. Et encore le cauchemar qu'il représente pour la ménagère. Gageons que ces menus inconvénients ne seront plus que de mauvais souvenirs à l'aube du XXIeme siècle.

3- Le revêtement en résine transparente

Les progrès de l'inclusion plastique, dont nous nous sommes déjà fait les promoteurs, permettent désormais d'avoir sur son mur, non plus un banal revêtement bidimensionnel, mais bien une scène aussi vraie que nature, figée dans ses couleurs et ses formes d'origine pour des années, des années et des années.


Un proche, trop tôt disparu, immortalisé sous forme de nageur sur le mur du salon : c'est possible avec la résine plastique.



(réclame)



(1) L'honnêteté nous oblige à préciser que notre sympathique collaborateur Raymond Cartier n'est pas absolument "persuadé que l'une des clés du succès, professionnel et matrimonial, se trouve dans l'harmonie du décor" , mais il n'a rien contre.

5 commentaires:

l'horreur des marais a dit…

J'ai ri mais ri !

jerome a dit…

je ne dirai qu'un smiley :)))

bidule a dit…

De nos jours grâce à vous je suis diverti de façon satisfaisante ce qui me procure la joie sans parler de mon instruction que je ressens élevée, par là même c'est l'annonce avec les tremolos dans les mains que vous êtes un bien notable hippopotame qui donne l'aspiration pour revenir pour la diversion encore plus et un peu pour l'instruction aussi dans la mesure des possibilités qui sont offertes à tous bien sûr.

flo a dit…

je ne peux pas résister : je dis bravo Mr Paul,continuez à décorer le web de vos guirlandes délicieuses et hilarantes,
on en redemande!

François a dit…

La dernière solution en résine transparente est magistrale: non seulement elle permet de décorer agréablement son intérieur, mais elle est une alternative à l'enterrement, qui mange beaucoup d'espace dans nos villes, et à l'incinération, qui pollue beaucoup! De plus, cela permettrait la réalisation de portraits plus vrais que nature des ancêtres, qui ne pourront que resserrer les liens à l'intérieur de nos familles, et pallier ainsi aux problèmes sociaux, fléau de notre société.

Comment résoudre des problèmes d'urbanisme, d'environnement et de politique par un simple geste de design! Merci pour vos savoureuses idées.