samedi 30 mai 2009

Les Super-Français (2) : Le Polatouche

Nous poursuivons notre reportage exclusif sur les super-héros de notre beau pays.

Raymond Cartier, notre reporter, avait un moment envisagé de suspendre ses investigations sur les super-héros français. Victime d'une odieuse campagne de calomnie (voir les commentaires de notre précédent article), il s'était en effet enfermé dans les waters-closets de notre rédaction et n'acceptait de parler qu'à la veuve du Général.

Cette dernière étant injoignable, nous sommes parvenu à un compromis en invitant la veuve d'Henri Tisot, le fameux chansonnier, à venir négocier avec notre reporter. Raymond a finalement accepté de reprendre son travail, qu'il a mené à bien avec un professionnalisme inattendu.

C'est un excitant cocktail de haute finance, de voltige aérienne et de rongeurs arboricoles qu'il nous invite aujourd'hui à découvrir, avec un personnage énigmatique, sombre chevalier de la fin d'après-midi : "le Polatouche".

Gautannes, cité du crime.

C'est à Gautannes (23) que commence notre enquête. Dans cette ville autrefois joyeuse, les forces du mal se déchaînent depuis peu : vols à l'étalage, retards de paiement de la taxe d'habitation, meurtres, stationnement gênant, etc.

Et soudain, un mystérieux justicier s'est dressé contre le crime. C'est en fin d'après-midi, à l'heure de la fermeture des bureaux, qu'il agit. Rapide comme l'éclair, insaisissable, doté de réflexes d'acier, il bénéficie d'un entraînement. Disons, d'un bon entraînement.


Qui est cet étrange personnage ? Planant d'immeuble en immeuble grâce à ses membranes latérales artificielles, il se fait appeler "L'Homme-Polatouche" ou encore "Le Polatouche".


C'est probablement pour effrayer ses ennemis que l'Homme-Polatouche a adopté le nom de ce sinistre rongeur nord-américain.


En quelques semaines, Le Polatouche a littéralement nettoyé Gautannes-cité. Déjections canines, sacs poubelle crevés, dépots sauvages d'encombrants, tout cela a disparu, ou régressé de façon sensible, grâce à son action efficace.

Selon un sondage Hippopotable/Brasserie des sportifs, 72% des habitants de Gautannes se déclarent "très satisfaits", "agréablement surpris" ou "un peu agacés" par l'action du Polatouche.



Photo exclusive l'Hippopotable : "Le Polatouche" dans son "Pola-cellier"






Le Polatouche existe aussi avec moustache
(ici sur le capot de son "Pola-mobile" Berliet) .



Comprenant le parti qu'ils pouvaient tirer d'un tel allié, les services municipaux ont bientôt mis en place un système aussi ingénieux qu'inattendu pour signaler au héros casqué que ses services étaient requis. Le "Polasigne", projeté par un puissant projecteur sur le ciel de Gautannes, permet à l'adjoint au maire responsable de la voirie municipale de contacter le super-héros à tout moment (à la nuit tombée et par temps nuageux).




Le "Pola-signe" a bénéficié d'un financement du syndicat interprofessionnel du café.



Un des pires ennemis du Polatouche : le Macareux. Mi-homme, mi palmipède, ce génie du crime défie régulièment le héros casqué.

Mais la question demeure : qui se cache sous le casque du Polatouche ? Aventurier au grand cœur, déséquilibré mythomane, franc-maçon, prêtre défroqué ?

Raymond Cartier, lors de son enquête, est parvenu à une conclusion qui ferait l'effet d'une bombe si elle était publiée. Cependant, dans l'intérêt de la ville de Gautannes, par respect pour le héros qui a tant fait pour garder l'anonymat et pour éviter le scandale à un jeune banquier de la meilleure origine, notre reporter a décidé de ne pas rendre public le résultat de son enquête.

Polatouche, ami des honnêtes gens, continue ta mission l'esprit tranquille : nous ne révélerons rien de tes secrets !

Annexes :

Gilles Croumion, ici photographié dans son laboratoire secret, est le richissime héritier des "Etablissements Bancaires Croumion & Gravelette". Il consacre sa fortune à l'étude de la faune canadienne et à la pratique du parachutisme. C'est un sportif accompli doublé d'un passionné de la voirie.





(réclame)

13 commentaires:

janique a. a dit…

Le Polatouche glabre et celui à moustache ne sont-il qu'un seul et même héros ?

Si oui, à quoi sert la moustache ? est-ce un simple (mais habile) artifice lui permettant de n'être pas reconnu de ses concitoyens ? ou a-t-elle une vocation plus technique, comme par exemple de renforcer son équilibre ou son aérodynamisme lors de missions particulièrement difficiles ?

Et ses pouces sont-ils télescopiques, comme le laissent supposer les deux photographies ? Si oui, pourquoi ?

A moins... à moins qu'il n'y ait plusieurs Polatouches, ce qui expliquerait beaucoup de choses, mais rendrait l'appellation "super-héros" un tantinet exagérée...

Votre fidèle lectrice.

Philippe M. , de Nantes a dit…

Bonjour,
Ainsi c'est là la signification de ce signe étrange ?
J'assistait l'autre jour au bal des pompiers de Gautannes, et pendant l'allocution de Gilles Croumion, généreux donateur de la nouvelle autopompe Panhard de nos vaillants soldats du feu, ce symbole étrange est apparu dans le ciel étoilé ;
L'assistance a pensé un moment que c'était le signal du vin d'honneur, mais en fait le Fernet-Branca n'était pas encore servi.
Dans l'intervalle, Gilles Croumion avait mystérieusement disparu, et la femme du capitaine des pompiers s'est senti mal et a réclamé des sels.
En sortant sur la place du village, nous avons aperçu le Polatouche, qui dégageait les 3 bottes de pailles qui s'étaient échappées de la remorque du père Jauquaire, qui avait pris le virage de la poste un peu juste avec son tracteur. Le surhomme s'est ensuite eclipsé dans une balayeuse siglée du même sigle étrange avec la cafetière, , ainsi que de celui des etablissements Croumion et Gravelette .
Gilles Croumion est arrivé peu après, et a offert généreusement une tournée de blanquette de limoux.
Je m'interroge : le Polatouche ne serait il pas un habitant de notre commune de Gautannes, et qui cela pourrait il être ? Il lui faudrait des moyens considérable : une telle balayeuse est relativement onéreuse .
J'avoue que je ne vois pas de réponse ; l'énigme reste entière . peut être qu'un jour Raymond Cartier nous en donnera la clé ?

Philippe M.

Anonyme a dit…

JE SUIS LE MACAREUX !!! J'aurai la peau du Polatouche, j'en fais le serment !
Et bientôt vous périrez tous dans d'atroces souffrances ! Ha ha ha coin coin ha ha coin !…

Philippe M. , de Nantes a dit…

Enfer !
Les super-méchants infestent même ces espaces de libertés que sont les billets d'expression populaire ; est ce que quelqu'un d'introduit peut peut déclencher le Polasigne, pour que notre héros national le Polatouche puisse nettoyer ce blogue de l'immonde Macareux ?

Peut être que raymond Cartier peut quelque chose pour nous, lui qui semble connître l'identité secrete de notre Héros ? Peut il envoyer un pneumatique à Gautannes?

Merci d'avance

Pop9 a dit…

Merci une fois de plus à l'Hippopotable pour ce billet fort instructif. Et pendant que j'y suis, merci à monsieur Cartier d'avoir finalement libéré les ouatères, j'ai frôlé l'incident.

Unknown a dit…

Raymond Cartier a fait serment de mutisme et de sobriété : ne comptez pas sur nous pour révéler quelque information qui pourrait compromettre la sécurité du super-rongeur.

Quant à la moustache, n'oubliez pas que le Polatouche, comme tout homme, peut tantôt la laisser pousser, tantôt la raser. C'est ainsi que Gilles Croupion, le célèbre millionnaire (en AF) et philanthrope arborait en mars dernier de magnifiques bacchantes, qu'il a coupées la belle saison venue.

Lepoilux a dit…

En voilà un charivari pour quelques poils de l'intervalle naso-labial. Néanmoins les remarques et interrogations de Mademoiselle Janique ne sont pas dénuées de bon sens et ses observations interpellent la conscience de tout homme qui s'honore de penser.
J'ai, dans ma jeunesse connu personnellement un certain Jules Croupion, neveu de Monsieur Clément Ader. Coïncidence ou découverte du pot-aux-roses?
Laissons à Monsieur Cartier le soin de démêler cet imbroglio.

jerome a dit…

J'ai réussi à choper l'adresse IP du macareux, nul doute qu'il puisse commencer à compter ces jours (en tout cas, il va recevoir plein de spams "to enlarge your penis", ça va le retarder dans ses recherches internet, c'est déjà ça de pris). Sinon le polatouche a t'il déjà envisagé de se lancer du premier étage de la tour Eiffel ?

Unknown a dit…

Cher Jérôme
Merci pour vos efforts visant à affliger le Macareux de priapisme chronique.
En ce qui concerne la Tour Eiffel, le Polatouche a déclaré que le projet est "à l'étude".

Philippe M. , de Nantes a dit…

Pour la Tour Eiffel, j'ai lu dans "l'Echo Paroissial Gautannais" que la société Croumion et Gravelette allait assurer le financement des travaux de rénovation du local poubelles du 3eme étage ; la visite pour l'inauguration des travaux de nombreux membres éminents de notre petite (mais fière !) communauté va peut être donner lieu à une apparition spectaculaire du Polatouche ?
Cela pourrait amener la premiere rencontre entre notre généreux concitoyen Gilles Croumion et le superhéros : j'ai vérifié, même s'ils se sont retrouvés souvent dans les mêmes endroits, on ne les a jamais vu ensemble, ce pourrait être l'occasion ?
Jérome, si vous avez l'adresse (HIP ??) du Macareux, je suggererais bien qu'on lui fasse livrer toutes les ordures dont le Polatouche a débarassé nos rues pour l'ensevelir sous ces déchets ; mais pour ceci il faudrait pouvoir le contacter ; mais quel peut être sa véritable identité ???

1 des 4 M a dit…

tous ces commentaires meritent un commentaire: heureux . merci (ça fait deux d'accord !)

jerome a dit…

Philippe M. de Nantes> L'idée est bien tentante mais malheureusement, je crois bien que le Macareux a utilisé un serveur proxi pour perpétrer sa connexion. L'adresse correspondant à son adresse IP n'est autre que celle de (je lis en même temps) Madame Huguette Belpère, 6 av. du Gal de Gaulle, à Loches.
Le Macareux n'est pas dénué d'humour... Je propose de mettre sur écoute tous les auditeurs des Grosses Têtes. Il finira bien par se faire prendre.

Guillou a dit…

Le polatouche est partout.. Il a infiltré le departement de l'Oise en devenant sa mascotte de 1994 à 2004.. la preuve ici http://www.cyberficus.com/2010/02/15/polatouche-2/