mercredi 20 décembre 2006

Les grands classiques remis au goût du jour - 2

Nous continuons notre série éducative "les grands classiques de l'art adaptés aux goûts de l'homme (et de la femme) d'aujourd'hui" avec une œuvre qui, avouons-le, méritait d'être revue et corrigée.

"le déjeuner sur l'herbe" d'après Edouard Manet

On se souvient du scandale provoqué par la première version de cette oeuvre. Deux hommes vêtus cotoyant une dame nue, voilà en effet qui pouvait légitimement choquer le public.

Nous avons donc décidé de rétablir l'équilibre numérique et vestimentaire dans cette adapation, qui, vous en conviendrez, gagne également en jeunesse et en bonne humeur !


Cette opération n'aurait pas été possible sans un sponsor, car l'art coûte cher. Merci donc à notre partenaire commercial Capsulex pour la fourniture du parasol.
"Capsulex, au service du conditionnement alimentaire depuis 1948"





(réclame)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Ce déjeuner sur l'herbe sans herbe mais avec soutien-gorge (enfin la morale est sauve) est l'oeuvre de Pierre Tabary, qui signait aussi, dans le magazine Pilote (mâtin, quel journal ! comme disait le slogan) sous le pseudonyme de Peter Glay.
Pierre Tabary était le frère de Jean Tabary, le créateur d'Iznogoud, de Corinne et Jeannot, de Totoche, etc.
La signature de Pierre Tabary/Peter Glay est tracée dans le style de celle de Norman Rockwell, chantre de l'Amerloquie-prop'sur-elle.

KA

Unknown a dit…

Bravo pour ce commentaire qui ajoute une note d'érudition à notre entreprise culturelle.