dimanche 23 septembre 2007

Affaire Aquaparc : les fugitifs sont en fuite

Nos lecteurs les plus attentifs se souviennent de l'affaire de l'Aquaparc d'Ecluzelles, qui a été révélée il y a peu par l'Hippopotable, et ensuite largement reprise par les médias internationaux, tels que "L'Hebdo de St-Chély", "Annonces 64" et "Newsweek" (article à paraître).

Réseaux de call-girls, détournement de fonds destinés à des œuvres de charité, vol de tramway, voie de faits, peu importent maintenant les détails de cette sordide histoire. Retenez seulement que les deux protagonistes de cette affaire sont en fuite : il s'agit de Jean Cauchon, ancien sénateur-maire de Dreux, et de Marcel Michard, ancien PDG des Sablières de Flins.

Appel a été lancé à nos fidèles CPH afin de débusquer ces acolytes du crime.

Notre opération délation a été couronnée de succès, puisque nous recevons de Jean-Michel Moquette (Nièvre) ce cliché pris il y a deux jours à l'aéroport international de Caracas :

Marcel Michard tente de passer les contrôles de police
avec son complice Jean Cauchon déguisé en cigare.

Les dimensions inhabituelles du cigare ont intrigué les douaniers, qui ont tenté d'appréhender les fugitifs. Mais les deux escrocs, sautant par dessus une balustrade, sont parvenu à prendre la fuite à bord d'un monomoteur qui s'apprêtait à décoller. Ratés, de peu !

L'affaire pourrait s'arrêter là. Mais un examen attentif du cliché montre un détail troublant, presque effrayant.

Observez bien l'espace entre le visage de Marcel Michard et son "cigare".

Que voyez vous ? Ceci :





Oui, vous ne rêvez pas ! Il s'agit bien de Lech Walesa, l'ancien président polonais.

Lech Walesa

Que faisait-il à Caracas ce jour là ? Est-il de mèche avec Michard et Cauchon ? L'ancien leader de Solidarnosc est-il en réalité un membre d'une organisation criminelle internationale, tel le Club des Sept ?



Le mystère s'épaissit. Restez à l'affut du moindre indice et contactez nous par télex ou par pneumatique au moindre soupçon.


(réclame)

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Un modeste Correspondant Privilégié de l'Hippopotable tient à faire remarquer l'évidente collusion entre l'eau de toilette Green Water de Jacques Fath et les projecteurs de diapositives Prestinox.
Encore un scandale à la une !

KA.

jerome a dit…

Cette photo avait aussi le but de déjouer un autre complot. L'étiquette sur la knack géante... heu, le cigare, porte clairement les mentions "King Edward SOS". S'agissait il de le prévenir d'un attentat imminent ? Ou au contraire de quérir son aide par la voie de la presse ?

RAnx a dit…

Il y a comme un grand écran de fumée derrière cette affaire...

J'irai même jusqu'à dire que ça sent pas bon... voire que ça sent le cigare...

Paul a dit…

Nous vous tiendrons bien évidemment informés de tous les développements de cette affaire, y compris les plus inattendus.

Regina a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.