vendredi 9 mai 2008

L'Opéra de fraîcheur de l'Hippopotable (6) : Martine

Amitié, amour, sport, Déostérale : nombreux sont les thèmes abordés par notre feuilleton. Mais certains auditeurs nous reprochent de ne pas traiter de sujets plus graves. Une critique à laquelle nous avons été sensible : les questions sociales sont au coeur de l'épisode de ce jour. Avec une solution inédite aux conflits de classe. Et si l'argent et le pouvoir n'étaient pas les seules données des relations entre patrons et employés ?



6 commentaires:

Monsieuye Am Lepiq a dit…

Qu'il est doux avec vous d'apprendre tout en se destroyant : désormais, nous le savons.

Monsieuye Am Lepiq a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Pop9 a dit…

Ayant lu cette fabuleuse chronique et bien que pas complètement convaincu, je me suis rendu dans une supérette et me suis porté acquéreur d'une savonette Rexona. Rentré dans ma chambrette, je me suis lavé avec ardeur sous les bras durant trois quarts d'heure, avant d'aller faire le tour du square proche de la chambrette susévoquée. Là, l'incroyable s'est produit : les narines de la dizaine de femmes présentes se dilataient à mon approche, elles regardaient furieusement autour d'elles, puis elles m'ont identifié en tant que l'Homme-Rexona et se sont jetées sur moi en arrachant littéralement leurs sous-vêtements. J'ai vécu un moment assez étonnant dans un buisson dont le triste état confirmera, s'il en est besoin, l'enthousiasme que suscite ce produit. Ma vie n'a plus rien à voir avec ce qu'elle fut. Merci rexona et longue vie à l'hippopotable.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Bonjour Je trouve ton blog génial
j'aimerait vraiment avoir ton talent bravo ton blog déchir grave pourrait tu me donné des petit conseil pour savoir un peut déssiné?
en espérant avoir une réponse de ta par
je te dit a bientot j'espere?

bidule a dit…

Ahhhh l'odeur de transpiration de Martine. Que de souvenirs...