lundi 14 juillet 2008

La Grande Caravane des Plages est en route !

Les vacances sont enfin arrivées, et l'équipe d' "Un Hippopotame n'est pas une table" prend, elle aussi, le chemin des plages. Mais il n'est pas pour nous question de "farniente" ni de "congés payés" : nous allons, une fois de plus, travailler pour apporter la joie et la bonne humeur à nos amis estivants !

Notre "Grand Caravane des Plages" fera le tour des plus prestigieuses stations balnéaires (1), du 15 juillet au 15 août. Vous pourrez y rencontrer nos célèbres collaborateurs, dans d'époustouflants numéros dignes des meilleurs music-halls.



Le parcours de notre caravane estivale est dessiné sur le globe terrestre (document non contractuel).

Dès votre arrivée dans notre chapiteau, vous y serez accueilli par une de nos "Hippopotesses" qui vous remettra gracieusement (2) une délicieuse part de crème de gruyère et un superbe bob "Je ne suis pas une table !"
Vous pourrez ensuite assister à nos nombreuses attractions :




Jacques Courtois, le "Maestro motorisé", interprète les plus grands chefs- d'œuvre de la musique romantique sans descendre de sa motocyclette (attention : "Ne brûlez pas vos jolis pieds sur le tuyau d'échappement, Jean !")





Raymond Cartier et son beau-frère réalisent de stupéfiantes acrobaties dans leur numéro "Les Elaslips Brothers" (troisième prix au "festival du cirque familial et sans prétention" de la Hague en 1994)



René Leduc présente en exclusivité (3) son révolutionnaire "Océanoscope" : les merveilles du monde sous-marin en relief et en couleurs.


Et ne manquez pas nos animations sur les plages de vos vacances : élection de "Miss Gaine Rhovyl", mini-karts des sables, concours du plus beau mazouté, etc.



Alors, à très bientôt dans notre grand chapiteau pour une représentation inoubliable !


Merci à notre partenaire commercial, la crème de gruyère Chantelait.


(1)
En cas de mauvais temps, les séances et attractions d'extérieur seront remplacées par un tournoi de belote dans la salle polyvalente Marcel Amont de Sautron (44).

(2)"Gracieusement" doit ici s'entendre comme "avec un
mouvement gracieux ". Une participation de 89,90 NF vous sera demandée pour faire face à nos frais.

(3) pour les régions Nord-Pas de Calais, Picardie et Auvergne.

22 commentaires:

PIGNOUF a dit…

Quel programme ! On va se régaler pendant les vacances.

Philippe M., de Nantes a dit…

Bonjour,
Je suis actuellement en congés payés au camping municipal de l'Erdre à Saint Mars La Jaille (emplacement n° 4, derrière les sanitaires) ; pourriez vous me donner la date de votre passage dans cet établissement?
J'en ai besoin car je planifie d'autres activités estivales dans cette région ou les animations touristiques foisonnent :
Radio Crochet de Saint Michel Chef Chef (animé par Richard Anthony) , élection de Miss Cuisses de Grenouilles à Bouzillé et retrospective Jean Coraboeuf à Pouillé les Coteaux notamment .

Par ailleurs si vous manquez d'attractions, je me propose d'en parler à mon frère dont le numéro d'imitation des dirigeants de la troisième république a déclenché des scéances d'hilarité collective dans toutes les scènes européennes ou il l'a présenté (pour l'instant principalement des banquets de mariages autour de Carquefou) : son Mac-Mahon est universellement réputé !

Votre dévoué,

Paul a dit…

Cher monsieur M
La caravane de l'Hippopotable sera de passage à proximité St Mars La Jaille le 19 juillet entre 5h30 et 5h38 du matin, lors de son trajet aérien entre Biarritz et Anchorage. Nous essaierons de vous larguer un bob "Je ne suis pas une table" et une portion de crème de gruyère, si votre chèque de 89,90 NF nous parvient à temps.

Anonyme a dit…

Un discret coup de massue sur la tête du sieur Philippe M. de Nantes aux alentours de 5h28 le 19 juillet à l'emplacement n°4 derrière les sanitaires du camping municipal de l'Erdre à Saint Mars La Jaille, et hop ! je me récupère un bob "Je ne suis pas une table" ainsi qu'une portion de crème de gruyère gratos.

Merci l'Hippopotable !

KA.

Philippe M. , de Nantes a dit…

Cher hippopotable ,
Halte aux séditieux ! Vous me décevez un peu en ouvrant vos colonnes à des individus aux projets inavouables, pret à tout pour s'octroyer le bien d'autrui, à plus forte raison quand il s'agit de la savoureuse crème de gruyère Chantelait.
Quand a vous, ignoble Ka, croyez bien qu'il n'est pas dans les habitudes des M. de se laisser faire, et que nous vous attendons de pied ferme , moi et mes camarades de l'Amicale Estivale de Manille Coinchée Saint-Marsienne, ce 19 juillet à l'aube ; et je ne me laisserais pas tondre le bob sur la tête sans résister !!
Il ne sera pas dit qu'un honorable dillettante nantais en villegiature bien méritée dans le pays de la Jaille, se fera dépouiller sans réagir par un Anonyme, sans nul doute à la solde de factions étrangères (de Mayenne ou de Sarthe peut être ? Cela ressemble à un de leur coup-fourrés, envieux qu'ils sont de savoir que jamais l'Hippo-Caravane n'envisagera un arrêt dans leurs contrées reculées)

Je ne vous salue pas, Monsieur, et rendez-vous est pris pour en découdre et déterminer le légitime propriétaire de ce bob et de cette crème de gruyère, près de l'emplacement n°4 derrière les sanitaires (ceux des hommes, n'ajoutez pas la turpitude à votre bassesse)

Pop9 a dit…

Bonjour monsieur Philippe M. (de Nantes, Loire-Inférieure).

J'occupe l'emplacement numéro 6 du camping municipal de l'Erdre, à Saint-Mars-La-Jaille, et j'ai payé ma place. C'est la raison pour laquelle je vous saurais gré de vous calmer un peu : on vous entend ronchonner à longueur de journée, et c'est tout bonnement intolérable, vos feulements sont audibles sur l'ensemble du canton et provoquent une ire bien compréhensible.

Je me réjouissais d'avoir trouvé un emplacement seyant dans un camping assez bath (et tout près du bloc sanitaire, ce qui n'est pas fréquent et présente des avantages indéniables, surtout quand on consomme assez largement les produits vitivoles locaux). Ces congés payés s'annonçaient idylliques, mais je commence à déchanter assez largement. Si vous comptez persister avec autant de décibels, songez qu'on bob, aussi coquet soit-il, ne protègera guère votre crâne d'oeuf quand je me pointerai avec ma pelle à neige pour vous exprimer le fond de ma pensée.

Bien à vous,

Pop9

Philippe M. , de Nantes a dit…

Mr Pop9,
Par une coïncidence étonnante j'évoquais hier auprès de mon épouse le fait que le camping de l'Erdre à St Mars la Jaille, autrefois lieu de villégiature de standing reconnu (notamment dans le Baedecker "Nord ouest de la France, de la frontière Belge à la Loire, excepté Paris") a vu sa clientèle décliner ; votre billet le démontre de façon criante.

Quand que vous êtes venu en début de séjour m'emprunter de l'amidon Rémy pour empeser vos costumes de bain, j'avais un a-priori favorable sur la famille de l'emplacement 6 ; Las ! la vulgarité de vos épanchements, tels vos parties de ballon en bermudas rayés ou votre "chou fleur party" qui a empuanti toute la bourgade de St Mars sous pretexte de découverte des produits typiques bretons, m'ont révélé votre vrai nature, celle d'un gougnafier , et vous pouvez venir avec votre pelle à neige, j'y opposerais flegme et dignité, ainsi qu'une hache de sapeur qui me vient d'un grand oncle saint-cyrien.
Pour l'équipe de l'hippotable : je pense que ce n'est pas la peine de faire une halte aérienne au dessus de St Mars la Jaille, cet endroit est décidémment mal fréquenté entre l'agressif M.Ka et le nauséabond M. Pop (dont le nom le prédestine a assurer un numéro d'Auguste grotesque dans votre tournée), je vous envoie par pigeon voyageur les coordonnées d'un autre rendez-vous secret , ou je receptionnerais mon couvre chef et ma crème de gruyère ; j'y joindrais également mon reglement de 89,90 NF.

Anonyme a dit…

< Message perso à M. Pop9 >

RDV le 19 courant 5H25 (GMT+1) empla. N°6. N'oubliez pas votre pelle à neige, j'amènerai ma chignole.

< / Message perso à M. Pop9 >

KA.

Paul a dit…

Messieurs Philippe M. de Nantes, Ka et Pop 9.
Ceci est un blogue familial, merci de régler vos différents de façon civilisée et cordiale.

Philippe M. , de Nantes a dit…

Messieurs Ka et Pop9,
Par respect pour notre modérateur Paul, et pour revenir à la distinction qui fait toute la renommée de ce blogue, je vous propose de revenir à des relations cordiales et pour preuve de ma bonne foi, je vous invite à une partie de croquet sur le terrain municipal de pouillé les coteaux, ce samedi à 18h (tenue de cocktail) - J'amenerais en guise de témoignage de bonne volonté une vieile bouteille de Byrrh que je réservais pour une grande occasion ; peut être pourrions nous en groupant nos influences persuader la caravane de L'hippopotable de faire une étape dans la région, ou organiser un voyage en car pour aller voir la représentation d'Anchorage (personnellement je trouve Biarritz un peu surfait) ?

Sans rancune

PS : Mr Paul, pourriez vous persuader Chantelait de participer à notre partie de Croquet ?

Anonyme a dit…

Puisque l'heure est à la réconciliation, je viendrai avec un tube de lait concentré sucré Nestlé millésimé 1967, et un paquet de biscuits Gringoire 1959.

En prévision de notre départ pour Anchorage, il serait utile que Pop9 vienne, en toute amitié, avec sa pelle à neige. De mon côté j'amènerai ma chignole, instrument efficace pour briser la glace.

KA.

Philippe M. , de Nantes a dit…

Il va sans dire que je met à la disposition du groupe ma hache de sapeur, et en tant que Nantais j'amène également des Petits Beurre (boite metal 1956) et les inimitables Figolu (tres nourissants, adaptés a mon avis au climat d'Anchorage).
Je précise pour notre partie de croquet que je préconise les règles définies pour les JO de Paris 1900 : la variante "Roque" des jeux de 1904 me parait méprisable.

A très bientôt

Paul a dit…

Si je dérange, faut le dire.

Bertrand a dit…

Chair Mosieux Paul,
mon papa voudré m'amenai voire vote spetacle a la plaje,
mé on né au Chili a Vapalarézo,
je peu pas voire sur la fotau si vou zallée passé de par chénou ?
Merci mosieux

Anonyme a dit…

Tant qu'il est permis de jouer avec un flamant rose en guise de maillet et un hérisson en guise de balle comme chez Alice, je ne vois aucun inconvénient à ce que nous ignorions la variante "Roque" rejetée par tous les vrais amateurs.

Quand Monsieur Paul aura répondu au petit Bertrand du Chili, il pourra s'improviser ramasseur de balles (prévoir des moufles).
KA

Philippe M. , de Nantes a dit…

KA,
Dans la mesure ou nous sommes d'accord sur les règles, je n'ai pas de problèmes à jouer à la méthode Alice ; je me propose de fournir les hérissons : j'ai un ami qui a un élevage au canada, il suffit que je lui en demande une demi douzaine dressés pour le croquet ; pourrez vous amener les flamands roses ?

Par ailleurs, Monsieur Paul, pensez vous que un de vos partenaires prestigieux (Chantelait, Nylor, Semelflex, ...) pourrait parrainer cette rencontre, par exemple en nous fournissant des costumes de Croquet en flanelle ? (sur cette photos, les images des joueurs ont été volontairement noircies : ce sont des grands de ce monde, capitaines d'industrie ou gouverneurs de colonies, en train de jouer sur ce terrain de Pouillé les Coteaux, qui ne souhaitent pas être reconnus)

Cordialement,
pHilippe M.

janique a. a dit…

Bonjour,

Je m'adresse ici à Monsieur Philippe M., pour savoir si la susdite partie de croquet sera ouverte au public.

En effet, ne pouvant partir en congés payés sur les plages de notre beau pays, je manque cruellement de distractions depuis que j'ai fini de relire mes collections complètes de Mademoiselle-Age-Tendre et Bonne Soirée.

Assister à cette rencontre amicale et néanmoins compétitive me serait une agréable façon de passer ce samedi.

Je me propose d'apporter du Pschitt orange pour accompagner le goûter, et pourquoi pas, soyons fous, un sachet géant de Picorettes.

Je reste dans l'attente de votre réponse, que j'espère positive!

Janique A.

Philippe M., de Nantes a dit…

Chère Janique A.,
Je ne suis pas très favorable à ouvrir cette partie de croquet au grand public qui n'en gouterait sans doute pas la saveur, mais par contre pour les membres de ce cercle élitiste qu'est l'hippopotable, çà ne pose aucun problème.
Nous aurions pu vous opposer que c'était une compétition uniquement masculine, mais le croquet a l'avantage d'être un sport mixte.
Et comme vous proposez en plus d'amener du pschitt et des picorettes, ce sera avec un grand plaisir que nous accueillerons (a condition de manger lesdites picorettes de façon orthodoxe, comme il est indiqué dans cette réclame pédagogique).

Par ailleurs, savez vous que ce sport est une discipline nationale : les français y triompherent lors de JO de 1900 dans notre belle capitale, ainsi qu'a la course de carosses postaux ?
Notez bien, ils étaient les seuls à y participer, mais çà n'enlève rien au prestige de notre beau pays.
A samedi donc, à Pouillé-les-Coteaux ; vous me reconnaitrez facilement : j'aurais ma hache de sapeur sur l'épaule.

Bien à vous

Janique A. a dit…

Merci cher Philippe M., je n'en attendais pas moins du gentleman qu'à la lecture de vos commentaires j'imaginais que vous fussiez!
Cependant, par "assister" je n'entendais nullement m'immiscer dans cette partie : maîtrisant encore assez mal les subtilités du croquet, je craindrais d'être, comment dire, le "maillet faible"...
Je serai donc simple spectatrice, mais ô combien attentive et passionnée.
Bien à vous,
Janique A.

Philippe M., de Nantes a dit…

Janique,
Même si vous n'avez pas d'expérience de compétition au niveau international, le Croquet est un sport qu'on apprend à maîtriser tres vite, et vous n'auriez en aucun cas été le "maillet faible".
Hélas, comme vous avez pu le constater, l'occupation scandaeuse du terrain municipal de Pouillé les Coteaux par les enfants du patronages de Noeux les Mines nous a empêché de disputer ette partie tant attendue.
Nous aurions pu abandonner cette idée pour nous contenter de partager les gourmandises : Figolus, biscuits Gringoires et autres Picorettes, mais il a fallu que nous courrions après les flamands roses qui pourchassaient les Hérissons qui s'étaient échappés ; il va falloir que j'explique à mon fournisseur pourquoi je n'ai pu lui rendre qu'un quart de ses animaux, dont une bonne partie lardés de coups de becs.

Quant au déplorable incident du maire de Pouillé qui a reçu un hérisson lancé de main de maître par un coup de maillet de notre ami KA dans la partie la plus masculine de son anatomie, et à l'opération d'extraction de piquants sur la place principale un jour de marché qui s'en est suivie, je propose que nous n'en fassions plus jamais état.
Fort heureusement, nos portraits robots sur l'avis de recherche sont peu ressemblants, mis à part la decription des costumes de flanelle (que pour ma part j'ai brulé)

Je propose que nous avancions notre départ pour Anchorage et que nous entamions là bas les démarches de naturalisation pour être incorporés à l'équipe locale de Croquet sur glace ; par contre il nous faut réfléchir aux problèmes d'adaptation des flamands

Bien cordialement,

Philippe M., de Nantes

janique a. a dit…

Philippe,

Je ne suis pas sûre de pouvoir vous accompagner à Anchorage, étant actuellement -et pour une durée indéterminée- interrogée comme témoin suite à certain incident déplorable dont je ne ferai pas état (mais vous me comprendrez à demi-mot).
Naturellement, je feins l'amnésie, et si toutefois, lassée des coups de bottin sur la tête, je décidais de parler, ce sont les enfants du patronage de Noeux les Mines que je désignerais comme coupables.
Vous-même ainsi que messieurs KA et pop9 ne serez donc pas inquiétés, d'autant que les portraits-robots diffusés reproduisent les postiches, faux nez et plâtre factice à l'avant-bras droit que vous aviez eu l'ingénieuse idée de porter ce jour-là.

En ce qui concerne les flamands, peut-être pourriez-vous en trouver sur place, ce qui règlerait le problème de leur adaptation.
A défaut, faites empailler les vôtres, vous vous éviterez bien des formalités douanières et des frais de transport (sauf si la règle du croquet exige que les flamands soient vivants, bien entendu).

Bon voyage!

Janique A.

Philippe M., de Nantes a dit…

Très chère Janique,
Courage !les vicissitudes que nous affrontons auront une fin, et sont une nouvelle marque du peu de considération que la société réserve aux vrais sportifs tels que nous.
Je vous remercie de votre discrétion sur certains évenements déplorables, et si vous le voulez je peux retarder mon départ pour Anchorage pour vous attendre.

Je me suis renseigné : le jeu de croquet "façon Alice" n'a pas cours en Alaska ; il paraîtrait qu'il en existe une variante avec des ours blancs et des saumons en lieu et place des flamands et hérissons, mais je reste sceptique ; je me renseignerais sur place sur les règles détaillées .

Bien à vous,

Philippe M.

PS : par ailleurs, nos plâtres n'étaient pas factices : Pop9 a voulu me convaicre d'une variante du jeu utilisant sa pelle à neige en guise de maillet, et il y a eu un petit accident du à sa maladresse, et comme dans la fièvre du jeu j'ai répliqué un peu vivement avec ma hache de sapeur (qui heureusement pour lui l'a atteint sur le plat) , ceci explique que nous étions plâtrés tous les deux.