mercredi 10 décembre 2008

Education Nationale : la solution de l'Hippopotable

L'Hippopotable n'avait encore jamais abordé de front le problème de l'enseignement. Sujet complexe, sujet polémique, sujet propre à enflammer les esprits et à déchaîner les passions.

Le constat est hélas connu : le niveau des élèves ne cesse de baisser, et ce depuis trop longtemps.

Nous avons demandé à notre reporter vedette, Raymond Cartier, une étude sérieuse, complète et détaillée sur la crise de l'enseignement . Il nous livre finalement deux photographies, qui en disent long à la fois sur la situation dramatique dans les écoles et sur la paresse qui règne au sein de l'équipe de ce blogue.


photographie n°1


Un candidat au bachot 1967 : studieux, soigné, discipliné.



photographie n°2



Des "CE2" d'aujourd'hui.
Ils ne pensent qu'à s'amuser et à écouter leurs cassettophones.


Face à cet inquiétant constat, que propose l'Hippopotable ?

D'une part, priver Raymond Cartier de "Chèques Déjeuner" tant qu'il ne nous fournira pas un travail plus consistant.
D'autre part, faire appel à toutes les ressources de notre merveilleux pays pour redresser la barre.

Et, heureusement, des solutions existent. Oh, non, elles ne viennent pas des soi-disants "Psycho-pédagogues", "socio-psychologues", "pédago-sociologues", et autres charlatans.

C'est finalement de la fine fleur de l'industrie agro-alimentaire nationale que pourrait bien venir la réponse à cette crise. Nous en voulons pour preuve ce précieux document, qui nous a été transmis par un de nos CPH, et qui propose une méthode novatrice et pleine de bon sens pour remettre un peu d'ordre dans l'Education Nationale.

Souhaitons que les parents, professeurs et responsables ministériels, qui sont nombreux à lire notre blogue retiennent cette leçon.












Ce document original et authentique a été publié dans Femmes d'Aujourd'hui n°1016, 1964.




(réclame)

6 commentaires:

Enclume des nuits a dit…

Des enfants qui se disputent à propos des capétiens, qui encourent la punition de recopiage d'une chapitre entier ainsi qu'une retenue de 4 heures... Voilà qui laisse rêveur.

Paul a dit…

Raymond Cartier, qui est assis à côté de moi en train d'ingérer le contenu d'un flacon de Viandox, me fait remarquer que Louis XIII est un Bourbon, et suggère de vous mettre en retenue jeudi prochain.

Pop9 a dit…

Le Viandox est une denrée de première nécessité, de surcroît soluble dans l'alcool de pneus, ce qui permet d'améliorer l'ordinaire au petit déjeuner.
Un grand merci à vous, qui oeuvrez sans relâche à la réhabilitation des produits les plus nobles qui soient jamais issus de l'Industrie Nationale.

Philippe M. , de Nantes a dit…

Pop9,
Je suis (pour une fois) totalement d'accord avec vous ; on ne parlera jamais assez des benefices du Viandox, mais aussi de la chicorée Leroux (testée sur les jumeaux Marc et Dominique) , de la Floraline et du Tonimalt sur les études de nos cheres têtes blondes !!

PS1 : je pense que l'alcool de
pneus que vous évoquez est en fait de la chicorée ; mais on peut s'y tromper la difference est subtile

PS2 : pour ceux qui n'ont pas connu Marc et Dominique, ce sont des garçons qui grace à l'absorption de seaux de chicorée tous les matins ont fait des carrieres mirobolantes : Marc est sous chef comptable chez Felix Potin, et Dominique pilote d'essais chez Velosolex
Vous pouvez les voir ici

Anonyme a dit…

Dominique réalisa une superbe cascade à Vélosolex dans Pinot simple flic. Voir par là, à 1 minute et 8 secondes.

KA.

面对面视频游戏 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.