samedi 11 septembre 2010

Les coulisses de l'Hippopotable (1) : une équipe sensationnelle

C'est avec joie que nous avons parcouru (en diagonale) le dernier compte-rendu de notre service des ventes : le nombre d'auditeurs de ce blogue est en constante augmentation. Chaque jours, plusieurs dizaines de naïfs désœuvrés consacrent de précieuses minutes à la consultation de nos articles : preuve qu'il existe encore dans notre pays de vastes gisements de productivité inexploités.

Une étude française a démontré que si tous les auditeurs de ce blogue consacraient ce temps  à la recherche spatiale, notre pays aurait déjà pu envoyer une pintade ou autre animal de corpulence similaire en orbite autour de Mercure.

Il nous semble donc opportun d'accueillir ces nouveaux admirateurs par une succincte présentation de notre dynamique équipe, ou, à défaut, de notre poussive équipe.

L'Hippopotable s'apprête à ouvrir pour vous son tiroir à secrets. 
Combien de trombones y découvrirez-vous ?



Commençons par le plus populaire, le plus jovial, le mieux payé d'entre nous :

Raymond Cartier




Raymond Cartier est né avec un appareil photo autour du cou. 
Désagréable expérience, et de plus, les clichés intra-utérins étaient absolument sous-exposés.

Raymond Cartier est notre photographe, polyvalent et histrionique. On lui doit notamment de palpitants reportages sur le Club des Sept, les Super-Français, l'Aquaparc d'Ecluzelle, ainsi que trois mois de frais de déplacement qui lui seront prochainement réglés.


enchainons sur le couple-vedette que le monde nous envie :

René Leduc et Danielle Leduc (née Génault)



Ils sont jeunes (surtout elle). Ils sont beaux. Ils sont brillants. lls sont hospitalisés  pour une intoxication au chloryde d'ammoniaque, quelques minutes après la prise de ce cliché.




Si les membres de notre équipe étaient des organes, René Leduc serait le cerveau, et la visite de nos locaux ne serait pas très ragoutante. Inventeur du fameux avion atomique, il a également mis au point de nombreux appareils qui nous facilitent le travail : le très gros rouleau de scotch, une étagère, la tablette porte-telex, la rallonge électrique de notre bouilloire, le transmetteur télépathique éthéral (en cours de mise au point).

Danielle Génault-Leduc est sa femme. Ah, oui, et elle travaille pour nous, elle tape des texte, répond au téléphone, ce genre de choses.

poursuivons avec deux tâcherons plus ou moins interchangeables :

Jacques Courtois et Jean Farran


 

Il est parfois bien commode, au détour d'une chronique, de jeter en pâture à nos auditeurs le nom d'un obscur rédacteur. Lettres de menaces, insultes, coups de fil anonymes : c'est Jacques Farran et Jean Courtois qui prennent. 


relevons le niveau de cette chronique avec notre charmante dernière recrue

Josiane Cartier




Josiane, ce tailleur vous va à ravir.


Josiane (cela ne vous dérange pas si je vous appelle Josiane, hein, pas de manières entre nous), diplômée de nombreuses universités, polyglotte, sportive accomplie et nièce d'un de nos collaborateurs, est en charge de notre rubrique "Hippopo-Madame", et gère également notre placard à fournitures (uniquement pour le petit matériel de bureau). 


Concluons par  
notre mascotte



Bob le Pangolin, sympathique animal recueilli par la rédaction, égaye notre quotidien par ses mimiques tordantes.





Mais… 
et Paul, dans tout cela ?



Il ne nous a pas été possible de trouver une photo plus précise du coordinateur de l'équipe, ici en train de rédiger cet article sur notre toute nouvelle Hippopotype Leduc 2000.


(Bientôt la suite : visite guidée de nos locaux)



(réclame)









12 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonsoir,

Je suis actuellement en possession d'une série de microfilms prouvant que Monsieur Cartier est un agent-double louant ses vils services aux puissances soviétiques tout en prétendant réaliser des reportages pseudos-intellectuels.
Il est tant que ce blogue cesse d'offrir tribune à ces représentants du communo-machiavelisme !
Ces documents m'ont été remis en mains propres au Caire, à l'Hotel Sheraton, par un certain Monsieur René C.
Si vous ne faites pas immédiatement ce que je ne vous ai pas demandé de faire, je ne mettrais pas mes menaces à exécutions !

(re) Bonsoir !

Anonyme a dit…

Il est temps, bien entendu.

Anonyme a dit…

Bonjour á la fine équipe de l'hippopotable.
Je suis estomaqué par l'originalité de la composition de votre équipe, que vous envierez mème la Nasa. D'ailleurs, il serait temps de la contacter pour la pintade de l'espace et Thanksgiving pourrait ëtre le moment opportun, à voir...
Bien à vous
Mano

Unknown a dit…

Il est hors de question que nous ne cédions pas à cet odieux chantage.

Les piles intermédiaires a dit…

Confier une rubrique entière à cette Josiane me semble hautement périlleux (quand bien même il s'agirait d'Hippopo-Madame). Votre gazette prend une tournure progressiste qui ne me dit rien qui vaille.

kolia a dit…

Ce petit télégramme pour vous remercier d'une présentation resserrant un peu plus les liens entre votre fidèle lectorat et une équipe de qualité.
Cordialement.

CH2P a dit…

tout bonnement hilarant, et je pèse mes mots!! signé le monsieur de mondorama 2000 qui, soit dit en passant goute fort vos élucubrations désopilantes

Coline a dit…

moi je suis nouvelle depuis quelque mois mais je vous aime tous. je ne me présente pas je vous fais juste des bisous

sarah-k a dit…

Oui! Vous avez plus de lecteurs?
C'est pas ma faute, c'est celle de Eric Poindron qui arrête pas de nous embêter...

janique a. a dit…

Quand je pense que, n'eût été le népotisme éhonté de l'Hippopotable, je serais aujourd'hui à la place de Josiane Cartier!

Ah, que n'ai-je connu plus tôt le lait Kala Busta! Je gage que ma candidature aurait été examinée avec plus d'attention...

Votre (aigrie mais néanmoins) fidèle,
Janique

Lepoilux a dit…

J'appuie, bien entendu, la candidature de Melle Janique à intégrer votre équipe rédactionnelle, bien que je déplore le fait qu'elle puisse se laisser prendre à votre réclame "Kala Busta" qui laisse pressentir un tour de poitrine de préadolescente. Néanmoins, mieux vaut une tête bien remplie que les boules de coton de la Nana de monsieur Zola.

Unknown a dit…

Chère Janique
Vos insinuations sont absolument dénuées de tout fondement. Josiane Cartier a été engagée parce qu'elle était la meilleure, tout simplement. Nous examinons d'ailleurs toutes les candidatures dans l'anonymat le plus complet, afin de garantir notre impartialité : Raymond Cartier portait un masque de Zorro lorsqu'il a fait passer l'entretien à sa nièce.