dimanche 12 novembre 2006

Chirac "à votre service"

Il n'est pas dans les habitudes de l'Hippopotable de parler politique, encore moins de faire la promotion de personnalités influentes.

Nous estimons en effet que notre métier est de vous informer en toute indépendance, sans esprit partisan ni œillères idéologiques. Honnêteté, prudence, veulerie : voici nos trois mots d'ordre, et nous ne saurions y déroger.

Mais il d'agit ici de toute autre chose : comme souvent, un service exclusif réservé à nos auditeurs les plus fidèles (en l'occurence ceux qui prennent le temps de lire ces lignes).

De quoi s'agit-il ?

Bientôt la fin du mandat présidentiel pour Jacques Chirac. On sait combien le soudain désoeuvrement, le retrait des affaires, la fin des responsabilités, peuvent être pénibles pour des personnalités de cette trempe, ayant goûté à l'ivresse du pouvoir de trop longues années durant.

Les tristes destins de ses prédecesseurs sont hélas riches en enseignements :
- F. Mitterrand, qui franchit les noires eaux du Styx sept mois seulement après la fin de son mandat.
- Le Général, mort de chagrin dix-neuf mois seulement que la chienlit soit parvenue à saper la foi des Français en sa Personne.
- G. Pompidou, qui décéda un mois avant l'élection de son successeur (saluons au passage le talent d'anticipation de ce génie de la modernité) ;
- V.G.E., qui connut un sort moins enviable encore, comme il est rappelé ici.

Est-ce ce sort funeste que nous souhaitons pour Jacques Chirac ? Non ! Il serait bien triste de voir ce bon vivant passer prématurément de vie à trépas, sans avoir eu ne serait-ce que l'occasion d'être traduit en justice.

C'est pourquoi l'Hippopotable vous propose dès maintenant de vous inscrire au réseau "Chirac à Votre Service".

De quoi s'agit-il ?

C'est très simple. Une fois inscrit, vous êtes mis sur liste d'attente. Dès la fin de son quinquennat, Jacques Chirac sera affecté à de menus travaux chez les membres du réseau : garde d'enfant, repassage, conseils en art premier, peinture, désamiantage, convoyage de fonds, animation de soirées : il n'est guère de tâche impossible pour ce diable d'homme !

Songez aux précieux mois de vie gagnés pour ce vieillard, avec la joie d'être utile à ses concitoyens, pour la première fois de sa vie peut-être !
Songez au bonheur de ses proches de le savoir entouré, encouragé à faire quelque chose de ses dix doigts plutôt que de rester chez lui à regarder des matchs de sumo tout en buvant des "Corona" !
Songez aux réels services qu'il peut vous rendre : même en tant que simple porte-manteaux, il alimentera les conversations et fera de votre logis le lieu "à la page" qu'amis et collègues vous envieront.

Alors, inscrivez vous sans plus attendre !


photo non contractuelle -
des modification peuvent intervenir dans la présentation du produit.




(réclame)

8 commentaires:

juliette a dit…

acceptez-vous les chèques emploi-service ?

Paul a dit…

Rassurez-vous : ce service sera dans un premier temps entièrement gratuit, la coûts de fonctionnement étant comme la tradition le veut prélevés sur le budget "frais de bouche" de la Mairie de Paris, à hauteur de 50 000 NF par mois.

l'horreur des marais a dit…

Bravo pour cette prose irrésistible. Comme dirait une femme "dont je préserverais l'anonymat" récemment croisée lors d'une "réunion secrète" dans un lieu "dont je tairais le nom", je cite : Moi, je suis fan de Paul !

Paul a dit…

(rouge de confusion)

1 des 4 m a dit…

Ce contrat-vieux me parait bien doux alors que passer le reste de sa vie avec Bernadette est si halletant (3 mn douche comprise)

G. a dit…

un Vieux De Compagnie ????
Je suis Vivement, Décidément, Complètement intéressée !!!!

Philippe M. de Nantes a dit…

Ca m'interesse ; mais a t on la liste de ce qu'il sait faire exactement ?

Paul a dit…

1 des 4 m
Il sera peut-être possible de louer les services du couple pour des soirées scrabble.

G
C'est le Véritable Destin de Chirac.

PMdN
La liste ne tiendrait pas sur ce blogue. Mais vous pouvez nous demander des services précis et nous vous ferons savoir s'ils sont dans les "cordes" de notre homme à tout faire.