vendredi 16 février 2007

Les grands classiques remis au goût du jour - 3

En dépit de l'absence de réaction du microcosme de l'art contemporain , nous continuons à tracer notre sillon, notre volonté d'éduquer et de distraire sainement restant insensible au mépris et à la vacance des critiques. L'Hipopotable dérange, l'Hippopotable persiste !


Aujourd'hui, nous vous présentons une version sensiblement améliorée d'un tableau qui figure dans nombre de salles d'attentes de dentistes et autres professions médicales.


Vous en apprécierez la vivacité des couleurs, mais aussi le dynamisme des personnages, la touche de modernité apportée par l'ajout d'un véhicule, et surtout un gros travail pour améliorer la netteté par rapport à l'original.

"Les coquelicots" d'après Claude MONET



(réclame)

2 commentaires:

Bertrand a dit…

'tain, la publicité quand même a bien fait de prendre la place de l'art dans la culture, sinon...
sinon, que ferait l'hippopotable pour nous faire rire ?

Anonyme a dit…

Cher ami Paul,
que diriez-vous d'une petite mission ? Un thème : les fumes-cigarettes. Désuets, inutiles, mais forts intéressant selon moi... Alors ?
Bien à Vous,
A. Sapritch