dimanche 11 juillet 2010

Solution complète du grand jeu de l'été

A l'intention des nombreux auditeurs ayant pris le temps de scruter la récente chronique de «La Bibliothèque Idéale de l'Hippopotable» à la recherche de l'erreur volontairement glissée dans ses lignes :

Passons sur le véritable camouflet infligé aux auteurs de ce blogue, sous la forme de nombreuses et pertinentes remarques quant aux approximations grammaticales et logiques présentes dans ce billet, malgré toute l'attention que nous mettons à corigé les fautes et autres coquiles de ce blogue.

Bravo à un de nos auditeurs désœuvrés, dont le pseudonyme rappelle celui donné autrefois à Nikita Krouchtchev, qui a le premier découvert le pot-aux-roses : contrairement à ce qui était affirmé, le mot «capuche» en «compte-double» ne peut donner 28 points au Scrabble.

Double bravo à un autre auditeur, dont le désœuvrement se double d'une sagacité à la limite de la perversion, et au pseudonyme évoquant la fourrure. Il fait en effet remarquer que «capuche» peut valoir 28 points au Scrabble, à condition de remplacer une lettre par un joker valant zéro points.


Le test immédiatement réalisé en soufflerie par René Leduc confirme cette hypothèse.
(C3+A1x2+P3+ H4+E1)x2 = 28


Toutes nos excuses aux personnes que cette énigme aurait troublées au point d'en perdre l'appétit, le sommeil ou autre fonction vitale telle que la sécrétion de cérumen.




Nos deux auditeurs gagnent ce magnifique lot (sous réserve de disponibilité chez notre fournisseur).



(réclame)

7 commentaires:

KA a dit…

Magnifique ce couteau-fourchette.
Puis-je l'échanger contre du K2R ?

Lepoilux a dit…

La Communauté Scientifique est unanime pour consacrer les études du Professeur Leduc, amplement publiées dans les revues spécialisées dans les mathématiques orthographiques et la mécanique ludique des fluides, telles "Zig et Puce", Quick et Flupke" ou le "Manuel des Castors Juniors".

Ces prestigieuses publications ont reconnu le Professeur Leduc comme ayant le premier résolu l'Equation de Poincaré (avant qu'elle ne fut posée), la quadrature du cercle et, surtout, l'Enigme du Franc Manquant.

Par ailleurs, une indiscrétion anonyme de Melle G. épouse L. m'apprend que le Professeur Leduc, dans le secret de son laboratoire, s'apprête à publier un ouvrage indispensable au troisième âge, intitulé: "Comment tricher au Scrabble®™ sans se faire prendre".

Mais peut-être en ai-je trop dit...

P.S.
Votre réclame propose un couteau-fourchette unimembre. L'article existe-t-il pour gauchers?

lunembul a dit…

Ce couteau fourchette souffre de deux défauts de conception graves, dûs sans doute au fait qu'il a été conçu hors de nos frontières.

Premier défaut : il ne fait pas cuillère, alors que c'était simple et nécessaire de le prévoir. Car si notre mutilé a perdu ses dents, comment fera t-il pour avaler sa soupe ? Nous pourrions ajouter qu'il ne fait pas louche non plus.

Deuxième défaut : regardant attentivement l'objet, et bien qu'il soit équipé d'un manche de sécurité, il est parfaitement possible qu'au cours d'un effort plus violent que les autres, le couteau se replie brutalement et tranche un des doigts de notre pauvre ami.
Un nombre de deux doigts est le minimum reconnu par la communauté scientifique pour ce genre d'activités, dont un pouce opposable.
Nous voyons à l'évidence et nous dénonçons le grand danger que cet instrument fait courir à nos mutilés, leurs familles, leur canton, leur ville et à la Nation tout entière.

Et vous êtes, Monsieur Paul, complice.

Lepoilux a dit…

Pardonnez-moi, Monsieur Lunembul, de vous reprendre... Vous dénoncez deux défauts à l'article gratuitement proposé par l'Hippopotable (lequel, au surplus, est remboursé par la Sécurité Sociale, ce qui laisse planer un doute sur l'altruisme et le désintéressement de l'auteur de ce blogue), faisant entendre qu'il aurait pu être conçu (voire même fabriqué) en certains pays indistincts qui signent généralement par un énigmatique "Made in China".

Si tel avait été le cas, j'imagine que l'objet de cette promotion aurait été une cuillère-baguettes dont le maniement ne nécessite effectivement que deux doigts, pas forcément opposables.

D'autre part, s'il ne vous paraît pas louche, que lui reprochez-vous donc? Argumentez.

Cependant, votre conclusion montre à l'évidence le coeur saignant d'un grand patriote et la compassion qu'il éprouve pour les déshérités de la Nation. Soyez-en remercié.

Pascalou a dit…

Usuellement, l'effet comique des réclames de L'Illustration (ou de Constellation, ou de ...) reprises dans cet excellent blog est produit par un décalage entre la date d'émission du message et sa date de réception : il se produit en général une solution de continuité dans l'espace-temps entraînant une distorsion du sens du message... Mais là, plouf, le bide : les manchots continuent encore et toujours de bouffer leur bifteck avec cet outil, qui est toujours disponible dans toutes les coutelleries, et dans les réclames afférentes... Cette réclame n'a pas pris une ride, et nous pas un fou-rire, pour une fois...

Unknown a dit…

Cher Pascalou
Désolé pour ce regrettable dysfonctionnement de la mécanique ondulatoire de notre blogue. Nous vous proposons, en dédommagement, au choix : une triple dose de Viandox (disponible dans toutes les épiceries), un bâtonnet de déodorant Rexona (à retirer en pharmacie) ou une grenouille à disséquer (selon le mode d'emploi d'Elwyn.B.White).

Pascalou a dit…

Fort aimable à vous ! je crois que je vais choisir... le Viandox !

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5844712w.r=viandox.f14.langFR.hl

(et sans vouloir abuser, si vous pouviez également m'envoyer un peu de cette excellente poudre Jamehjo...)