mercredi 28 mai 2014

La Française des Jeux nous dévoile son intimité


Chers auditeurs,

Dans le cadre d’un accord de partenariat a gain réciproque et mutuel, et dans le but de contribuer à irriguer le tissu économique de notre pays, nous vous livrons dès aujourd’hui l’article annoncé précédemment sur la Française des Jeux.

Il n’a pas été facile de localiser avec précision la jeune femme qui se cache derrière ce pseudonyme, car, comme son surnom l’indique, elle s’ingénie à dissimuler sa véritable identité derrière de nombreuses fausses pistes, énigmes, devinettes et charades à tiroir.

Jean Farran, notre émérite reporter, est toutefois parvenu à la découvrir, et nous sommes en mesure de vous révéler que la Française des Jeux se nomme en réalité Odette R. (nous nous sommes engagés à ne point révéler publiquement son patronyme afin d’éviter à mademoiselle Ramonard d’être importunée).


Jean Farran interprète « Carmina Burana » 
sur celle qu’on surnomme aussi « le xylophone humain »



Vous l’aurez deviné, Odette est une passionnée des jeux, de toutes sortes, toutes tailles et toutes nature. Elle a notamment mis au point des divertissement insolites tels que « le gymkana lingual », série d’exercices aussi complexes que gracieux à éxécuter avec l’organe que la nature a placé dans notre bouche.
Gymkana Lingual, figure dite « le surplis du batonnet »



Gymkana Lingual, figure dite « demi-tour antihoraire chassé»


La Française des jeux sait aussi passer le temps avec des accessoires modernes. « Colin-Réveil » se pratique seule, avec un  réveil, un bandeau et une table.

Si Odette n’a pas mis le doigt sur le réveil avant qu’il sonne, la partie est perdue. 
C’est ensuite au réveil de se bander les yeux pour trouver la jeune femme.


« Double bol renversé » ne se joue pas, comme on pourrait le penser, avec deux bols renversés, mais avec deux doigts sur un seul bol.


Par une série de mouvements subtils, Odette tente de projeter le bol dans les airs en une pirouette qui va le faire atterrir sur sa tête. Elle marque alors 500 points.  Elle n’est encore jamais parvenu à cet exploit.


Odette R. nous fait ensuite une démonstration d’un exercice très amusant qu’elle nomme « Attrape la rainette ». Accessoires nécessaires à ce jeu : deux bols et un saladier emplis d’eau aux 2/3, une grenouille vivante.

Au début du jeu, la grenouille est placée dans le saladier central. Le joueur met une main dans chaque bol latéral et compte jusqu’à trois…

Au signal , le joueur plonge brusquement les mains dans le saladier central, à la grande surprise du batracien. Le but du jeu est de garder un visage impassible malgré les grimaces comiques de la petite bête.



Et voilà : le moment est venu de quitter Odette R. Les heures ont passé bien vite en sa compagnie, égayées de mille tours et astuces qui font dire à Jean Farran : Mlle Ramonard mérite mille fois son surnom de « Française des jeux » !


«  J’ai du bon tabac dans ma tabatière, j’ai du bon tabac, tu n’en auras pas. »


(réclame)

18 commentaires:

Tom Hans a dit…

Le meilleur blog de la planète en France!

François a dit…

Notre ami "obat pelangsing alami" (Ah! L'ami...) Semble apprécier votre page de divertissement à sa juste valeur.

Il nous appartient cependant de lui faire remarquer qu'en France cette honorable institution que sont les P.T.T. se nomme la Poste (avec un "e") et qu'il a oublié le numéro de page où l'on peut trouver l'adresse de cet établissement à Nice.

Un peu d'attention que diable !

Sebastien a dit…

Je sais que l'argent reçu avec cet article sera ventilé au mieux par votre service comptable, c'est pour cela que je l'ai lu et relu, histoire de faire exploser les statistiques.

Perugin a dit…

Mais alors !...
Le gros barbu de 2m10 et 110kg qui tient le bar PMU d'à côté de chez moi et qui encaisse chaque semaine ma mise de 150€ ne serait pas la "Française des jeux" comme il tente de me le faire accroire ?...
(Je me disais aussi, je ne gagne jamais rien en mettant des croix sur ces bulletins de batailles navales...)
Merci l'hippopotable pour ces révélations ! Dés demain, à potron minet, j'irai dire son fait à cet escroc. Le temps de trouver un tabouret pour pouvoir le souffleter d'importance...
Mon avenir s'annonce de suite plus radieux, grâce à vous Mr Paul !

lemok a dit…

Pas plus tard qu'il y a peu, les pieds dans la rade, je suçotais avec élégance une quinzaine de Gillardeau n°1 en compagnie d'une inconnue bouclée typée Manufrance. C'est à la vue gourmande de ses phalanges plongées dans le rince-doigts que la révélation se fit. Comment un média de votre envergure a-t-il pu à ce point confondre ce creuset du bon goût avec un vulgaire bol en verroterie VPC destiné à défier son aïeul manchot au "Attrape la rainette" ? Le lobby des émétophobes est-il parvenu à gangréner votre entreprise ? La grogne des ostréiculteurs attend vos explications, le pied sur la bourriche.
Que ce scandale n'occulte pas pour autant l'inquiétante tendance des internautes à rédiger des commentaires strictement en rapport avec l'article concerné.

cara mengobati penyakit gula a dit…

just blogwalking.. Nice post and have a nice day :)

durieux a dit…

Cher Monsieur Paul,
J'espère que vous aurez tout de même l'occasion de rédiger un billet sur Allopneus. Il y a des choses à dire.

Bien cordialement,
d.

PS : on me demande dans votre formulaire de prouver que je ne suis pas un robot. Comment voulez-vous que j'en sois sûr ? Depuis ce documentaire de Ridley Scott sur la délinquance chez les androïdes, tout est différent.

Myrtille T. a dit…

J'adore, vraiment drôle, et oui le meilleur blog de la planète en france comme dirait Tom Hans, j'adhere ! Myrtille T

obat stroke alami a dit…

Nice Share. I wait the update

Lepoilux a dit…

En ces temps de pénurie intellectuelle, l'Hippopotable reste muet depuis plus de quatre mois.
Cette torture est intolérable.
Réagissez.
Cet ultimatum est le dernier avant le prochain.

Lepoilux a dit…

J'ai compris.
L'Hippopotable est devenu un "MUGU".
Ayant le grigri qui rend puissant et invisible, je vais désactiver le brouteur ouestafricain qui tient en son pouvoir maléfique la rédaction de notre journal préféré et l'empêche de communiquer, sauf ses coordonnées bancaires désespérément vides.
Vous-z-en faites pas, les gars ( et jeunes filles) Superpoilux s'occupe de vous libérer de ce sort de magie noire. (hips!)
Enfin, demain ou un peu plus tard, j'ai rendez-vous, là, avec des potes au bar de "La Dernière Chance".

Anonyme a dit…

Plus de nouvelles... Je m'en doutais... Quelle idée, aussi, de dévoiler les secrets de la française des jeux...

A l'heure qu'il est, la rédaction de l'hippopotable, Jean Farran en premier lieu a sans doute été éliminée par les équipes de tueurs de cette tristement célèbre institution.

Anonyme a dit…

Je suis inconsolable... revenez cher Paul !

Adam a dit…

J'aime me promener nu dans les enterrements. Ce blog m'a semblé l'endroit idéal pour le dire.

kucing persia a dit…

its nice under ware :(

Lepoilux a dit…

J'avais espéré qu'en cette semaine Pascale vint la Résurrection de notre blogue bien-aimé.
Le miracle viendra peut-être à l'Ascension.

durieux a dit…

C'est vrai que sans vouloir vous offenser, Lepoilux, les effets de votre désenvoûtement tardent un peu à se faire sentir. Mais si votre ferveur vous honore, la douleur de l'absence vous égare. Pour qu'il y ait résurrection, il faut qu'il y ait eu décès auparavant, le Vatican est formel là-dessus (et vous savez comme moi qu'ils ne plaisantent pas). Or l'hippopotable n'est pas mort, cela ne se peut, car l'esprit est immortel.
Non, d'après une source douteuse le silence de monsieur Paul s'expliquerait tout simplement de ce que le Président aurait pensé à lui confier un maroquin dans le prochain ministère. Alors, vous comprenez, comme il est dans ces cas-là apprécié de faire preuve d'une certaine discrétion, et Dieu sait combien celle de monsieur Paul est exquise, l'intérêt supérieur de la Nation lui aura sans aucun doute commandé de prendre une subtile distance avec ses activités de polémiste, ce à quoi il se sera héroïquement résigné, sans préjudice d'une mélancolique nonchalance du plus élégant effet.

Jean-Paul Charles a dit…

La voie du Tardigrade... Bon sang, mais c'est bien sûr! Quel benêt je suis! Je vais me remettre illico en hibernation sans prévenir mon épouse. Je pouffe d'avance à l'idée de voir sa tête lors de la fin de la prochaine glaciation...