mercredi 28 février 2007

Présidentielles : et la guerre ?

Nous poursuivons notre campagne de sensibilisation destinée aux candidats à la Présidence de la République, sur les thèmes qui nous tiennent à cœur.

Aujourd'hui : la guerre.

On polémique sur le nombre de sous-marins nucléaires, on ergote sur la nécessité d'un porte-avion supplémentaire, mais aucun des candidats n'a encore livré son programme pour une prochaine guerre.

Quelles conquêtes envisagent-ils ?

Cela fait presque un siècle que la France n'a gagné aucune territoire à la force de ses baïonnettes. Tandis que nos amis anglo-saxons s'illustraient virilement aux Malouines ou au Proche-Orient, tandis que les Russes font la preuve de leur mâle assurance dans le Caucase, la France se contentait d'un soutien (certes fort actif) à quelques despotes africains. Mais de vraie guerre, point.

Nous proposons donc que les candidats s'engagent fermement sur une guerre de conquête au cours du prochain quinquennat. La Belgique, Monaco ou même Andorre pourraient fournir des cibles à la fois accessibles et gratifiantes.

Pour leur faciliter la tâche, le professeur Leduc a confectionné ce Conflictolux (r), qui permet au président de passer de l'état de paix à celui de guerre en un tournemain.



Le Conflictolux du professeur Leduc

Un tour de clé et l'affaire est entendue : on entre immédiatement en guerre ! Les voyants lumineux permettent de suivre l'évolution du conflit :
Phase 1 : invasion du territoire ennemi
Phase 2 : occupation
Phase 3 : pacification
Phase 4 : débâcle - il est temps de revenir sur "Peace".


Le cadran (gradué en millions) indique le nombre de victimes.





(Nos partenaire commerciaux)





4 commentaires:

Anonyme a dit…

Môssieur,
L'invention que vous citez n'est rien, non rien comparé à l'Écrabouillite dont Frantisek Kupka nous révéla l'existence dans "l'Assiette au Beurre". Et c'est .

KA.

Anonyme a dit…

Je suis choqué, Monsieur Paul, par la teneur de votre article ! Jusqu'ici j'appréciais votre blog, toujours fidèle au bon goût français. Mais nous vivons une époque sérieuse Monsieur, sachez-le. Aussi, que vous puissiez écrire certe sans s, alors là non, une fois non ! Je ne reviendrai plus.

Unknown a dit…

Rassurez vous, cher Anonyme : la faute a été corrigée, et deux mois de salaire ont été immédiatement retirés à notre sténo-dactylo, Danielle Génault (épouse Leduc).

Anonyme a dit…

Danielle Génault (épouse Leduc).

Ah ! ah ! ah ! Tout s'explique !
C'est le règne de la collusion, des petits arrangements entre amis, entre coquins !
Il vous faudrait une bonne guerre, tiens !