vendredi 26 octobre 2007

Du nouveau chez les robots

Amis des livres et des créatures de métal, ne perdez pas un instant : précipitez vous sur la dernière chronique de "La Bibliothèque idéale de l'Hippopotable" afin de tout savoir sur nos amis (?) électroniques.


Cet homme espère fabriquer un robot en insérant
un paquet de cigarillos dans le dos d'un mannequin
vêtu avec une vieille robe de Sheila.



(réclame : cliquez sur la vignette afin de la magnifier)



3 commentaires:

Amazone a dit…

Ah William !

Anonyme a dit…

Martine était très contente de son robot Alfa-BS. Malheureusement, il dégageait souvent un semblant d'odeur de rouille de sous les bras.

Heureusement, Martine a trouvé la solution avec le savon Rexonasimov.

Rexonasimov, le savon qui libère le robot.

KA.

Ranx a dit…

tous ces robots, ces machines, ces ordinateurs, sur le papier c'est bien joli mais j'ai peur que ça ne prenne pas. Les gens préfèrent la verdure, l'être humain, les contacts réels.

J'ai eu une fois une aventure avec un robot c'était assez étrange, l'impression de sortir avec ma Dictée Magique.