jeudi 10 juin 2010

Petit concours : indice subtil numéro 2





Nombreux sont nos auditeurs ayant perdu le sommeil ou la raison à la suite de notre «petit concours».

Aucun d'entre vous n'a encore découvert ou même approché la vérité sur le contenu de la fameuse mallette, nommé «Joie de vivre».

C'est pourquoi nous vous livrons comme promis un nouvel indice subtil.


Tout comme Bichon, «Joie de vivre» est caparaçonné.



(réclame)


8 commentaires:

Philippe M., de Nantes a dit…

Caparaçonné ?
Il s'agit forcément d'une tortue
Je pencherait pour une tortue robot de Bristol : je confirme qu'elles ont des yeux et une mémoire

cf http://www.henodus.com/forum/viewtopic.php?f=119&t=1332

Et plus tard on en tirera des jeux d'initiation à la cybernétique, les "Tortues Logo" qui feront la joie de nos chères têtes blondes, et des enseignants des classes primaire

Hag a dit…

Vivant ? Joyeux ? Caparaçonné ? Mais le doute n'est plus permis, il s'agit bien sûr d'un scolopendre géant en provenance directe de nos colonies d'Indochine.

Paul a dit…

Non et non.
Un nouvel indice demain.

Ysabeau a dit…

Un clown, je ne vois que ça. Militaire ça pouvait aller avec caparaçonné, mais avec un cerveau, ça ne colle pas.

A moins qu'il ne s'agisse d'une merveille de la technologie moderne comme ces magnifiques robots de cuisine qui rendent les femmes heureuses.

Dr. Szadeczki a dit…

Un instrument vivant... Oulala, "vivant", ça englobe tout, du charançon au staphylocoque, en passant par le lactaire stupide et la mycose plantaire. A mon humble avis, aucun de ces êtres ne peut même être toucher par l'hypothétique idée éphémère d'un concept abstrait se rapprochant vaguement et à plusieurs parsecs des termes "joie de vivre".
Et encore, ce sont des euphémismes.
Maintenant, deux yeux... Des lunettes ? Une lunette ? Un monocle ?
Une mémoire et un cerveau... L'éléphant fait l'affaire, ainsi que le poisson rouge (il n'est pas précisé jusqu'à quand la mémoire est perpétuée...).
Et jouir des formes et couleurs sans être artiste peintre...
Pour l'instant, il y a deux hypothèses : l'artiste peintre en lui-même (qui pourra même servir de jardinier, de majordome, chauffeur, intendant, cuisinier et d'amant pour madame) ;
Soit une caméra ou un appareil photographique. En effet :
-l'électricité le rend un peu vivant, qui partage les heures de joie de notre vie ;
-ses yeux permettent de voir ce qu'on filme ou ce qu'on prend en photo ;
-son cerveau et sa mémoire (images mises sur le papier ou la cassette, voir même (mais on s'avance dans la science-fiction) une carte électronique) pour revivre les joies du moment ;
-il fait de belles images (mieux qu'un artiste peintre) ;
-ce n'est pas un gibet de voyage ;
-c'est carapaçonné dans une boite en fer (blanc ou noir, je ne suis pas raciste).
Est-ce que j'ai raison ?

Anonyme a dit…

Quelle déception, je pensais que faire partie du cercle de vos lecteurs signifiait être membre d'une élite, une sorte d'aristocratie de l'internet...

Lire l'hippopotable, c'était pour moi me sentir proche de l'intelligentsia française. Preuve en est que vous nous laissez entrevoir la possibilité de rencontrer de grands artistes et penseurs français.

Voilà que je découvre avec stupéfaction qu'aucun de vos lecteurs n'est à même de donner la réponse à votre petit concours. Pourtant, avec ces deux indices, c'était pour le moins enfatin...

Quand à moi, je vous adresse ma réponse par courrier, sur le verso de mon écran d'ordinateur, comme précisé dans votre règlement.

jerome a dit…

IL s'agit bien évidemment d'un kit complet de James Dean à monter soi même. IL vous apportera à n'en point douter la FUREUR DE VIVRE.... c'est un peu pareil quand même, non ?
Quoi qu'il en soit ce modèle n'a plus été réédité après 1955.

Lepoilux a dit…

De prime abord j'ai pensé que votre énigme pouvait concerner mon épouse, mais lorsque j'ai lu qu'elle disposait de mémoire et d'un cerveau, je me suis ravisé; un kaléidoscope n'aurait pas été mal non plus.
Bon Dieu! Mais c'est bien-sûr!
Il s'agit d'un pangolin.